OPERATIONS

Le Parc à résidus

A l’issue de l’extraction, du traitement et du raffinage, il reste des matĂ©riaux sans valeur commerciale. Ces matĂ©riaux neutralisĂ©s par l’ajout de calcaire sont envoyĂ©s de l’Usine de transformation vers un Parc Ă  rĂ©sidus de 750 ha (voir la carte) par le biais d’un Pipeline de 15 km. Il s’agit d’un Parc constituĂ© d’une zone sĂ»re et stabilisĂ©e oĂą ces matĂ©riaux sont stockĂ©s en permanence en toute sĂ©curitĂ©. Le Parc Ă  rĂ©sidus d’Ambatovy a Ă©tĂ© conçu selon les exigences des Normes de Performance de la SociĂ©tĂ© Financière Internationale du Groupe de la Banque Mondiale (SFI) et conforme aux normes les plus exigeantes.

Le Parc à résidus se remplira progressivement de matières inertes et sera recouvert par des lacs peu profonds. La surface de ces lacs montera progressivement au fur et à mesure que les matières solides se déposent au fond. Les eaux excédentaires seront évacuées à 1,5 km au large des côtes par Pipeline.

Les minĂ©raux contenus dans les eaux du Parc – dont la composition est dĂ©jĂ  similaire Ă  celle de l’eau de mer – sont rapidement absorbĂ©s par l’Ă©norme volume de l’ocĂ©an. Cette mĂ©thode d’évacuation des eaux a Ă©tĂ© testĂ©e Ă  maintes reprises. Elle est tout Ă  fait conforme aux normes internationales et inoffensives pour l’environnement. Lorsque le Parc Ă  rĂ©sidus sera rempli, il sera rĂ©habilitĂ© pour se fondre dans le paysage environnant.

Le Parc Ă  rĂ©sidus a Ă©tĂ© choisi en raison de son impact relativement faible sur l’environnement et les communautĂ©s locales. NĂ©anmoins, 154 familles ont dĂ» ĂŞtre relocalisĂ©es. Cette opĂ©ration a Ă©tĂ© menĂ©e conformĂ©ment aux Normes de Performance de la SociĂ©tĂ© Financière Internationale du Groupe de la Banque Mondiale (SFI), et en Ă©troite collaboration avec les membres de la communautĂ©. Cliquez ici pour plus d’informations sur les villages de relocalisation d’Ambatovy.