A PROPOS

Historique

1911

Le nickel est identifié pour la première fois à Madagascar par le Syndicat Minier de Madagascar.

1960

Découverte du gisement de nickel à Ambatovy et Analamay par le Service géologique malagasy.à

1961-62

Le Syndicat Moramanga – détenu à 85% par le Bureau de Recherches Géologiques et Minières (BRGM) et à 15% par la société UGINE – estime le site à 80 millions de tonnes de nickel à 1,2- 1,3%.

La prospection se poursuit tout au long des années soixante.

1969

Un nouveau syndicat composĂ© de UNGINE Kuhlmann, Pechiney, SLN, ACC, COFIMER, Omnimines, et le BRGM rĂ©alise des Ă©tudes complĂ©mentaires d’Ă©valuation.

1970

Des Ă©tudes complĂ©mentaires sont effectuĂ©es par le Groupement d’Etude de Nickel de Moramanga – GENIM, un consortium regroupant UGINE Kuhlmann (31%), la SociĂ©tĂ© Le Nickel (31%), Anglo-American (21%), le BRGM (9%), COFIMER (4%) et Omnimines (4%).

Les réserves de la Mine sont alors estimées à 40 millions de tonnes.

Années 1970

Le permis de GENIM arrive Ă  expiration.

1979

Une expédition nord-coréenne extrait 2 000 tonnes de minerai, lesquelles sont exportées vers la Corée du Nord.

1994

Création de Phelps Dodge Madagascar SARL (PDM).

PDM entame l’Ă©tude initiale de faisabilitĂ© et l’Ă©valuation d’impact environnemental et social, achevĂ©es en 1997.

1995

PDM acquiert les droits sur les gisements d’Ambatovy ainsi que quatre permis d’exploration. DĂ©but des travaux d’exploration.

1997

Les travaux d’exploration de PDM s’achèvent. Ceux-ci comprenaient :

  • Sept fosses creusĂ©es : quatre Ă  Ambatovy et trois Ă  Analamay. Les fosses creusĂ©es Ă  la main, certaines allant jusqu’Ă  30 mètres de profondeur, mesuraient deux mètres de diamètre.
  • 400 forages, soit 18 000 mètres de carottes.

Les réserves de la Mine sont estimées à 83 millions de tonnes.

1998

Le Projet est mis en attente par PDM.

1999

Le Gouvernement de Madagascar promulgue un nouveau code minier qui s’applique Ă  tous les aspects de l’exploitation minière.

2002

La Loi sur les Grands Investissements Miniers (LGIM) entre en vigueur, assurant une stabilitĂ© du cadre juridique et des incitations Ă  l’investissement.

2003

Les nombreux permis d’exploration d’Ambatovy sont regroupĂ©s en un permis unique

« Numéro 459 » (23 lots couvrant 14 375 hectares).

La joint-venture PDM-Dynatec Corporation est signée.

Création de la SARL Dynatec Madagascar (DMSA).

DMSA rĂ©alise des forages exploratoires, dĂ©veloppe une Ă©tude de faisabilitĂ© complète ainsi que des Ă©tudes dĂ©taillĂ©es d’impact environnemental et social qui sont achevĂ©es en 2006.

2004

Dynatec obtient une participation de 53% dans le Projet Ambatovy.

2005

Dynatec acquiert la participation restante de 47% dans le Projet Ambatovy de Phelps Dodge, contre 18,8 millions de dollars américains.

Sumitomo Corporation, du Japon, acquiert 25% du Projet, laissant Ă  Dynatec 75% des parts.

2006

Un permis d’exploitation minière de 40 ans est accordé.

Dynatec devient Promoteur du Projet et conserve 45% de participation – ramenĂ©e plus tard Ă  40%, lorsque que SNC-Lavalin Incorporated (SLI) acquiert 5%.

Korea Resources Corporation (KORES) rejoint le Projet en devenant un actionnaire détenant 27,5% tout comme Sumitomo Corporation, 27,5%.

SLI obtient le contrat d’ingĂ©nierie, d’approvisionnement et de gestion de la construction d’Ambatovy.

L’Office National pour l’Environnement dĂ©livre le permis environnemental.

2007

Ambatovy obtient l’agrément du Gouvernement de Madagascar dans le cadre de la LGIM.

Les travaux de terrassements commencent.

Sherritt International Corporation fait l’acquisition de Dynatec. La valeur de la transaction est d’environ de 1,7 milliard de dollars amĂ©ricains. La participation de Dynatec dans le Projet Ambatovy est transfĂ©rĂ©e Ă  Sherritt (version anglaise) qui devient le Promoteur du Projet.

La cĂ©rĂ©monie d’inauguration des travaux de construction Ă©tĂ© organisĂ©e sur le site de l’Usine de transformation le 7 novembre 2007.

2008

Les permis de construire pour les travaux au Port et Ă  l’Usine de transformation sont dĂ©livrĂ©s.

Conclusion du financement du Projet par un groupe de 14 prĂŞteurs et d’un montant de 2,1 milliards de dollars amĂ©ricains. (Ambatovy est dĂ©signĂ© « Europe, Middle East and Africa Mining Deal of the Year (version anglaise) » en 2007 par Project Finance International.)

2009

Fin mars, le camp de base vie Ă  la Mine est prĂŞt Ă  servir.

Ă€ la fin de l’annĂ©e, plus de 60% de la construction du Projet Ambatovy sont dĂ©jĂ  achevĂ©s.

Le Projet emploie plus de 12 000 travailleurs.

2010

Début de l’extraction de minerai.

Inauguration de l’ Ambatovy Training Center.

Extension du Port terminée.

DĂ©but des premiers essais de mise en service.

2011

Fin de la phase de Construction.

2012

Fin des essais de mise en service.

Permis d’opérer délivré.

Première expédition de nickel vers le marché international.

2014

Janvier : atteinte de la production commerciale.

Avril : Obtention de la certification ISO 9001 : 2008 pour le Raffinage, l’Analyse et l’Expédition.

2015

Mars: Le test de production 90/90 est achevé.

Septembre: La validation financière a été atteinte.

Octobre: Le partenaire SNC-Lavalin a vendu sa participation au capital d’Ambatovy Ă  Sumitomo Corporation.

Novembre: Les produits d’Ambatovy sont cĂ´tĂ©s au London Metal Exchange

2017:

Mai: Sherritt a rĂ©duit une part de ses actions dans le capital d’Ambatovy mais demeure le gestionnaire des opĂ©rations du projet.