Protection de l’environnement: Ambatovy a participé au 27ème Congrès de la Société Internationale de Primatologie

ava

Afin de présenter les résultats de ses efforts dans la conservation des lémuriens entre 2008 et 2017, Ambatovy a participé à la 27ème édition du Congrès de la Société Internationale de Primatologie, qui s’est déroulé du 19 au 25 août 2018, à Nairobi (Kenya), avec un exposé et une affiche présentant les recherches et les résultats de notre programme de gestion de lémuriens de 2008 à 2017.

A l’issue des dĂ©bats, il a Ă©tĂ© dĂ©fini que cinq des 25 primates les plus menacĂ©s au monde se trouvent Ă  Madagascar, tandis que deux d’entre eux sont prĂ©sents dans les zones de conservation d’Ambatovy : l’Indri indri et l’Aye-aye. Au total, 11 espèces de lĂ©muriens vivent autour des sites et des zones de conservation d’Ambatovy. Ils sont tous concernĂ©s par nos activitĂ©s de conservation et de surveillance de lĂ©muriens. Le Plan de Gestion des LĂ©muriens, qui entre dans le cadre du Système de Gestion de l’Environnement d’Ambatovy nous permet d’accĂ©der aux donnĂ©es en temps rĂ©el afin d’identifier et d’attĂ©nuer rapidement les impacts nĂ©gatifs, et d’amĂ©liorer notre gestion de la biodiversitĂ©.

Conformément à notre participation au Business and Biodiversity Offsets Programme (BBOP), nos programmes complets de surveillance et d’observation de lémuriens nous permettent d’étudier l’impact de nos opérations sur les populations locales de lémuriens, dans le but de réduire et d’atténuer tout impact négatif.

La Société Internationale de Primatologie organise un congrès tous les deux ans afin d’encourager la recherche scientifique en primatologie non humaine, de faciliter la coopération entre les scientifiques de toutes nationalités engagés dans la recherche sur les primates, et de promouvoir la conservation de toutes les espèces de primates. Pour cette année, le thème du congrès a été, « Une connectivité mondiale pour assurer l’avenir des primates ».

Pour plus d’informations sur les programmes de gestion des lĂ©muriens d’Ambatovy, cliquez ici Poster ici